Blog

Attention aux « faux » inspecteurs en bâtiment

Saviez-vous que n’importe qui avec une lampe de poche et un tourne visse peut se dire inspecteur en bâtiment? Eh bien oui, aucune règlementation n’oblige une personne à être qualifié, à avoir suivi une formation ou de détenir une assurance pour inspecter votre maison.

L’achat d’une maison est, pour la plupart d’entre nous, le plus gros investissement que nous faisons au cours de notre vie. Mais comment s’assurer que la maison ou condo que vous envisagez acheter n’est pas un citron ou que les rénos qui y ont été faites sont en règle? En la faisant inspecter par un inspecteur en bâtiment, bien sûr! Tout le monde le dit, c’est la chose à faire!  Oui, mais pas par n’importe quel inspecteur en bâtiment! Lorsque vous choisissez votre inspecteur, vous devez vous assurer de certaines choses qui vous assureront qu’il inspectera votre maison comme si c’était la sienne.

1- Est-il membre d’une association d’inspecteur?

Une association d’inspecteur protège le client en donnant à ses membres inspecteurs une série de normes et de règle afin que ceux-ci pratiquent leur inspection de façon standard et complète.

2- A-t-il une assurance erreurs et omissions?

Cette assurance est primordiale. Elle assure au client que si, au moment de l’inspection, l’inspecteur n’a pas identifié une anomalie, le client n’en serait pas pénalisé.

3- Vous remettra-t-il un rapport écrit?

Lors de l’achat de mon premier condo, je l’ai fait inspecter par une compagnie d’inspection qui ne m’a pas remis de rapport écrit. Il avait filmé l’inspection et m’avait remis un CD du film. Sur le coup j’ai trouvé que c’était une bonne idée, mais je n’ai jamais visionné le CD donc jamais procédé à ses recommandations.  De plus il aurait fallu que j’écoute le CD en entier pour connaitre les principales anomalies. Dans un rapport écrit, les anomalies sont faciles à identifier et d’y revenir!

Souvent on se fait recommander un inspecteur par nos proches. Même s’il a fait un « bon » travail selon votre voisin, informez-vous et faites votre enquête!

Retour

Quoi faire en cas d’infiltration d’eau?

infiltration d eau

Suite à mon article « Comment prévenir les infiltrations d’eau dans sa maison à moindre coûts? », j’ai reçu un appel d’un client, appelons-le: monsieur C, qui se trouvait bien au dépourvu quand il s’est mis les pieds dans une petite « rivière »qui s’écoulait d’à partir du dessous de son mur de salles de bains du sous-sol et qui terminait sa course dans son drain de sol. Heureusement pour monsieur C, les pentes de sa dalle de béton étaient bonnes et dirigeaient l’eau vers le drain. Si ça n’avait pas été le cas, il aurait pu découvrir cette fuite beaucoup plus tard, ce qui aurait probablement engendré des dommages beaucoup plus importants et plus coûteux.

Le réflex de monsieur C a été d’enlever une partie du revêtement de finition du mur pour voir d’où venait l’eau. Il a alors découvert une fissure dans sa fondation. Croyez-vous que monsieur C à bien agit? Quelles sont les étapes à accomplir afin de résoudre le problème?

1- Appelez vos assurances

Votre assureur pourra envoyer un spécialiste afin de confirmer l’étendue des dégâts. Il procédera à des coupes exploratoires et jugera des travaux à effectuer. Si, comme monsieur C, vous avez déjà inspecté par vous même et que, selon votre assureur, vous avez retiré trop de matériaux, il est possible que celui-ci ne vous les rembourse pas en totalité. En général, les assureurs ne rembourseront que les matériaux touchés par le sinistre. Dans le cas de monsieur C il devra débourser pour les matériaux enlevés en trop ainsi que pour la réparation de la fissure de fondation.

2- Tant qu’à y être!

Puisque des travaux sont prévus dans la salle de bains, pourquoi ne pas en profiter pour y inclure les petites améliorations dont vous parlez depuis déjà plusieurs mois! Mais ATTENTION, les « tant qu’à y être » peuvent faire grimper votre facture rapidement!

3- Soumissionnez

Demandez à au moins 3 entrepreneurs différents de soumissionner sur les travaux à accomplir. Prenez des notes et demandez-leur comment ils planifient procéder et avec quels types de matériaux, quand ils peuvent commencer les travaux et quand ils planifient de les terminer. N’oubliez pas de demander des références et de communiquer avec ceux-ci!

4- Informez-vous

Maintenant que votre choix s’est arrêté sur un entrepreneur et que vous connaissez les produits principaux qui seront utilisés, lisez les recommandations du fabricant sur ces produits. Cherchez comment ils devraient être installés et comparez avec les méthodes de l’entrepreneur.

5- Ai-je besoin d’un permis de la municipalité?

Appelez votre municipalité, expliquez-leur votre cas et assurez-vous de faire une demande de permis de construction si celui-ci est exigé.

6- Faites réparer la source d’infiltration d’eau

Ensuite, procédez à la réparation de la source d’infiltration. Attendez quelque temps avant de refermer définitivement les murs, planchers ou plafonds endommagés par la fuite. Lors de la prochaine bonne pluie, inspectez la réparation afin d’identifier tout signe d’eau. En procédant ainsi, vous vous assurerez que la fuite a bien été colmatée.

7- Terminez vos rénos

Maintenaient que vous êtes certain que la fuite est bien scellée, vous pouvez maintenant faire exécuter les travaux de finitions. Tout au long des travaux, vérifiez que ceux-ci sont bien effectués selon les recommandations du fabricant.

Comment prévenir les infiltrations d’eau dans sa maison à moindre coût?

humidite sur fondations

Les infiltrations d’eau sont sans aucun doute la cause numéro un des problématiques reliées au bâtiment. En effet, l’eau trouvera son chemin à l’intérieur des plus petites fissures de fondations, elle vous fera remarquer que votre revêtement de toit est à réparer ou peut-être même à remplacer, ou bien que le scellant craquelé autour des fenêtres aurait, tout compte fait, dû être remplacé la saison dernière.

Maintenant que je suis au courant, comment puis-je les prévenir? 

Malheureusement, il n’existe pas de solution facile et miraculeuse qui éliminerait complètement les infiltrations d’eau dans une maison. Par contre, il existe quelques petits trucs que chaque propriétaire averti devrait connaître :

1-Assurez-vous de diriger l’eau d’écoulement loin de la maison

Une bonne gestion de l’eau d’écoulement (eau de pluie, fonte des neiges…) est absolument indispensable afin d’éviter les infiltrations au sous-sol. Le terrain autour des fondations devrait contenir de faibles pentes qui permettent d’évacuer l’eau vers les égouts pluviaux de la municipalité et ainsi éviter les accumulations sur ou à proximité des fondations.

2- Assurez-vous d’avoir des gouttières propres et efficaces

Des gouttières propres et efficaces sont aussi une bonne façon de diriger l’eau ou l’on désire. Nettoyez-les au moins une fois par année (ou plus si des arbres sont à proximité), à l’automne, lorsque toutes les feuilles sont tombées. Aussi, une gouttière qui déverse l’eau sur le bord des fondations contribue grandement aux infiltrations. La descente pluviale devrait donc être munie d’une rallonge qui déverse l’eau à environ 6’ du bâtiment.

3- Remplacez les scellants endommagés

Le scellant autour des portes et fenêtres devrait être inspecté chaque année. Profitez-en pour les inspecter en même temps que vous nettoyez vos gouttières, de toute façon, vous passez devant en montant dans votre échelle.

Bien sûr il existe plusieurs autres façons d’éviter les infiltrations et plusieurs autres facteurs font en sorte que l’eau s’infiltre dans un bâtiment! Par contre, en suivant ces trois petits trucs, vous pourriez vous éviter des réparations couteuses!

Attention : si vous ne vous sentez pas à l’aise de monter dans une échelle ou procéder aux travaux vous-même, faites appel à une personne compétente qui saura le faire pour vous. Rappelez-vous qu’à certaines occasions, un petit montant investi aujourd’hui peut vous sauver gros plus tard!!